L'Hydre et l'Académie

    Benjamin Constant, Principes de politique applicables à tous les gouvernements représentatifs + De l’esprit de conquête et de l’usurpation dans leur rapports avec la civilisation européenne + De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes

    Partagez
    avatar
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 4923
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Benjamin Constant, Principes de politique applicables à tous les gouvernements représentatifs + De l’esprit de conquête et de l’usurpation dans leur rapports avec la civilisation européenne + De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 30 Nov - 22:50

    http://books.google.fr/books?id=ioc2EUAe0VcC&printsec=frontcover&dq=Benjamin+Constant+oeuvres&hl=fr&sa=X&ei=n557VJ3UNM33atnDguAC&ved=0CB8Q6AEwADgK#v=onepage&q=Benjamin%20Constant%20oeuvres&f=false

    "La pensée de Constant fait sien cet esprit des Lumières dont s'étaient encore prévalus -face aux événements révolutionnaires et à la lecture qu'en donnaient les traditionnalistes à la Burke- un Condorcet et un Kant, les Idéologues et Mme de Staël." (p.43)
    -Introduction à Benjamin Constant, Principes de politique applicables à tous les gouvernements représentatifs, in Œuvres complètes, V, De Gruyter, 2011.

    "Ces principes mis en pratique avec tant du succès dans une République vaste et florissante [les U.S.A.], sont ceux que j'ai tâché d'établir dans cet ouvrage." (p.96)

    "Non seulement les extrêmes se touchent, mais ils se suivent. Une exagération produit toujours l'exagération contraire." (p.99)

    "L'anarchie et le despotisme réintroduisent dans l'état social l'état sauvage. Mais l'anarchie y remet tous les hommes. Le despotisme s'y remet lui seul, et frappe ses esclaves, garrottés qu'ils sont, des fers dont il s'est débarrassé.
    Quoiqu'il en soit au reste de cette comparaison, ce qu'il y a de sûr, c'est qu'elle ne peut faire pencher la balance en faveur d'aucun des deux objets comparés, et qu'ainsi l'espèce humaine ne peut vouloir ni l'anarchie, ni le despotisme. Toute autre forme de gouvernement peut être utile, toute autre forme peut être bonne, toute autre forme peut être voulue par une association, et par conséquent être légitime
    ." (p.105)
    -Benjamin Constant, Principes de politique applicables à tous les gouvernements représentatifs, 1815. in Œuvres complètes, V, De Gruyter, 2011.

    https://fr.wikisource.org/wiki/De_l%E2%80%99esprit_de_conqu%C3%AAte_et_de_l%E2%80%99usurpation_dans_leur_rapports_avec_la_civilisation_europ%C3%A9enne

    http://fr.wikisource.org/wiki/De_la_libert%C3%A9_des_Anciens_compar%C3%A9e_%C3%A0_celle_des_Modernes


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "Il y a, de nos jours, beaucoup de gens qui s'accommodent très aisément de cette espèce de compromis entre le despotisme administratif et la souveraineté du peuple, et qui pensent avoir assez garanti la liberté des individus, quand c'est au pouvoir national qu'ils la livrent. Cela ne me suffit point." -Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II, Quatrième Partie : Chapitre VI, 1840.


      La date/heure actuelle est Mer 18 Juil - 18:06