L'Hydre et l'Académie

    Vilfredo Pareto, Manuel d'économie politique & autres textes

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5624
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Vilfredo Pareto, Manuel d'économie politique & autres textes Empty Vilfredo Pareto, Manuel d'économie politique & autres textes

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 12 Nov - 20:45

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5518153f.r=Vilfredo+Pareto.langFR
    http://gallica.bnf.fr/Search?adva=1&adv=1&tri=&t_relation=cb390520484&q=Vilfredo+Pareto
    http://classiques.uqac.ca/classiques/pareto_wilfredo/traite_socio_generale/traite_socio_gen.html
    http://classiques.uqac.ca/classiques/pareto_wilfredo/Italie_economique/Italie_economique.html
    http://books.google.fr/books?id=yqBCibnIf3YC&pg=PA168&dq=le+socialisme+est+un+nationalisme&hl=fr&sa=X&ei=ycBjVOT2K8jhaLKegJAP&ved=0CDgQ6AEwBThu#v=onepage&q=le%20socialisme%20est%20un%20nationalisme&f=false

    "Nous entendons prendre pour seuls guides l'expérience et l'observation." (p.4)

    "La science expérimentale part de la connaissance des choses, pour remonter, sinon à l'essence qui, pour elle, est une entité inconnue, du moins aux principes généraux." (p.13)

    "Nous ignorons entièrement ce qui doit être et nous cherchons seulement ce qui est." (p.14)

    "Les théories scientifiques sont de simples hypothèses, qui vivent tant qu'elles sont d'accord avec les faits, et qui meurent et disparaissent quand de nouvelles études détruisent cet accord." (p.22)

    "Aussi emploierons-nous uniquement des mots correspondant à des choses et mettrons-nous tout notre soin, tout notre zèle, à leur donner une signification aussi précise que possible." (p.30)

    "Je n'ai pas à manifester les sentiments que je puis avoir. [...] Celui qui veut persuader autrui, en matière de science expérimentale, expose principalement, ou mieux exclusivement, des faits et des déductions logiques de faits." (p.32)

    "L'économie politique ayant été jusqu'à présent une doctrine pratique, qui tendait à persuader les hommes d'agir d'une certaine façon, elle ne pouvait négliger de faire aussi appel au sentiment ; et, de fait, c'est ce qui arriva. Elle est restée une éthique à laquelle on ajoutait, en proportion plus ou moins grande, des narrations de faits et des expositions de leurs conséquences logiques. Cela se voit très bien dans les œuvres de Bastiat." (p.33)

    "Les croyances, quelles qu'elles soient, sont aussi des faits, et leur importance est en rapport non avec leur mérite intrinsèque, mais bien avec le nombre plus ou moins grand des sentiments de ces individus." (p.36)

    "Des inquisiteurs modernes de la vertu [...] je ne me soucie en aucune façon." (p.38)

    "Il est bon de savoir que les prix ne sont pas des nombres qui varient au hasard ; il est mieux de se rendre compte qu'ils ont quelque relation avec les goûts des hommes et les obstacles qui s'opposent à l'acquisition des marchandises." (p.47, soit 117/860).
    -Vilfredo Pareto, Traité de Sociologie générale, Tome I (1917).


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5624
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Vilfredo Pareto, Manuel d'économie politique & autres textes Empty Re: Vilfredo Pareto, Manuel d'économie politique & autres textes

    Message par Johnathan R. Razorback le Jeu 24 Mai - 18:09

    https://ia600303.us.archive.org/26/items/LesSystmesSocialistesPareto/Les%20Syst%C3%A8mes%20Socialistes%20-%20Pareto.pdf

    "Ce livre est écrit dans un but exclusivement scientifique. Aucun dessein de défendre une doctrine, une tendance, ou d'en combattre d'autres ne s'y rattache." (p.2)

    "Cela n'est pas facile. Chacun de nous a en soi un secret adversaire, qui tâche de l'empêcher de suivre cette voie et de s'abstenir de mêler ses propres sentiments aux déductions logiques des faits." (p.5)

    "Beaucoup de personnes ne sont pas socialistes parce qu'elles ont été persuadées par un certain raisonnement, mais, ce qui est fort différent, elles acquiescent à ce raisonnement parce qu'elles sont socialistes." (p.21)

    "Les dieux d'Homère, d'Eschyle, de Sophocle sont imaginaires, mais, leur existence étant une fois admise, on voit qu'ils n'agissent pas trop illogiquement. Tandis que pour les dieux orientaux, non seulement il faut faire l'effort d'admettre leur existence, mais il faut renouveler à chaque instant cet effort, car on ne comprend rien à leur manière d'agir." (p.24)

    "Un signe qui annonce presque toujours la décadence d'une aristocratie est l'invasion des sentiments humanitaires et de mièvre sensiblerie qui la rendent incapable de défendre ses positions. Il ne faut pas confondre la violence avec la force. La violence accompagne souvent la faiblesse. On voit des individus et des classes qui ont perdu la force de se maintenir au pouvoir se rendre de plus en plus odieux par leur violence en frappant à tort et à travers." (p.37)

    "Tout peuple qui aura l'horreur du sang au point de ne pas savoir se défendre deviendra tôt ou tard la proie de quelque peuple belliqueux."(p.38)

    "Dans la société, le droit pour être une réalité a besoin de la force. [...] Il ne peut être imposé aux dissidents que par la force." (p.38)

    "Lorsque se produisit la grande oscillation religieuse du XVIe siècle, l'avènement d'une nouvelle élite non seulement dans les contrées qui se séparaient de Rome, mais encore et surtout à Rome même, mit fin à la brillante époque de la Renaissance, et retarda, peut-être de plusieurs siècles, l'établissement de la tolérance religieuse." (p.56)
    -Vilfredo Pareto, Les systèmes socialistes. Cours professé à l'université de Lausanne, Tome I, Paris, 1902, 317 pages.



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Mai - 14:45