L'Hydre et l'Académie

    Thomas d’Aquin, Œuvre

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5714
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Thomas d’Aquin, Œuvre  Empty Thomas d’Aquin, Œuvre

    Message par Johnathan R. Razorback le Mar 30 Sep - 21:03

    http://www.wikiberal.org/wiki/Thomas_d%27Aquin
    http://fr.wikisource.org/wiki/Auteur:Thomas_d%E2%80%99Aquin
    http://pedagogie.ac-toulouse.fr/philosophie/phpes/saintthomas.htm
    http://docteurangelique.free.fr/saint_thomas_d_aquin/oeuvres_completes.html

    http://docteurangelique.free.fr/bibliotheque/sommes/contragentiles.htm
    SOMME CONTRE LES GENTILS:

    https://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99%C3%8Atre_et_l%E2%80%99essence

    "Dans les substances composées, par conséquent, la forme et la matière se présentent à nous à la manière de l’âme et du corps dans l’homme. Or, l’on ne peut dire que l’essence soit l’un ou l’autre de ces composants seulement. En effet, que la matière seule ne soit pas l’essence c’est clair, parce que c’est par son essence que la chose est connaissable et qu’elle appartient à l’espèce ou au genre; mais la matière n’est pas principe de la connaissance et ce n’est pas elle qui détermine une chose à un genre ou une espèce — (cette détermination vient de ce par quoi la chose est en acte). Et, de plus, la forme seule ne peut être l’essence de la substance composée, bien que certains s’efforcent de l’affirmer. C’est là une vérité qui ressort avec évidence de ce qui précède: l’essence est ce qui est signifié par la définition de la chose; or la définition des substances naturelles contient non seulement la forme, niais aussi la matière — autrement, en effet, les définitions naturelles ne différeraient pas des définitions mathématiques. On ne peut pas dire non plus que la matière soit introduite dans la définition de la substance naturelle comme ajoutée à son essence, ou comme un être extrinsèque à son essence. Cette sorte de définition en effet est propre aux accidents, qui n’ayant pas une essence parfaite ont besoin d’inclure dans leurs définitions un sujet qui est en dehors de leur genre. Il est donc évident que l’essence comprend et la matière et la forme."
    -Thomas d'Aquin, L'être et l'essence (Traduction de De ente et essentia), Editions Louis Vivès, 1857.




    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Lun 22 Juil - 12:14