L'Hydre et l'Académie

    Les goûters de Clarissa + Éloges des sens + Les errances d'Amandine (Haut perchée) + Aude dite orium

    Partagez
    avatar
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5325
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Les goûters de Clarissa + Éloges des sens + Les errances d'Amandine (Haut perchée) + Aude dite orium

    Message par Johnathan R. Razorback le Ven 7 Déc - 22:29

    http://gouters.canalblog.com/archives/fantasmes/index.html

    http://elogedessens.blogspot.com/search?updated-max=2009-09-27T09:28:00-07:00&max-results=7

    https://leserrancesdamandine.blogspot.com/2017/05/jeux-pourpres.html

    "La canne/badine [en rodin] est très agréable à recevoir, tant qu'elle n'est pas donnée de manière trop cinglante. Je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus douloureux mais en réalité on peut très facilement en moduler l'effet, par un mouvement du poignet ou de l'ensemble du bras. Des coups cinglants peuvent faire mal, surtout s'ils sont donnés dans le plis des fesses ou le haut des cuisses. Mais pour des coups de force mesurée, la sensation procurée est très agréable, un peu "piquante" à l'impact, mais elle laisse ensuite place à cette douce chaleur que je recherche tout particulièrement dans la fessée.
    Ma plus grande surprise tient toutefois au plaisir que l'on ressent à manier l'instrument. La badine chante, vibre, rebondit, fait peur et excite... Elle dessine surtout de très belles lignes rouges, intrigantes, persistantes et fières. La badine est enivrante, à condition, bien sûr, que votre partenaire en ressente tout autant de plaisir que vous !"

    https://leserrancesdamandine.blogspot.com/2016/11/haut-perchee.html#comment-form

    http://simamansavaitca.eklablog.com/sevice-rendu-a109165432



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "Il y a, de nos jours, beaucoup de gens qui s'accommodent très aisément de cette espèce de compromis entre le despotisme administratif et la souveraineté du peuple, et qui pensent avoir assez garanti la liberté des individus, quand c'est au pouvoir national qu'ils la livrent. Cela ne me suffit point." -Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II, Quatrième Partie : Chapitre VI, 1840.


      La date/heure actuelle est Mer 19 Déc - 13:49