L'Hydre et l'Académie

    Thibault Bossy, Aurélien Evrard et all., Introduction à la sociologie de l'action publique

    Partagez
    avatar
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5248
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Thibault Bossy, Aurélien Evrard et all., Introduction à la sociologie de l'action publique

    Message par Johnathan R. Razorback le Lun 8 Oct - 13:48

    https://books.google.fr/books?id=Ox9xDwAAQBAJ&pg=PT40&lpg=PT40&dq=acteur+multipositionnel&source=bl&ots=vTcx9KFzY4&sig=_srpbKkKmNp4Im61tZlmD0ZkRdU&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjYncXr-_bdAhXFK8AKHea8CgE4ChDoATAEegQIBBAB#v=onepage&q=acteur%20multipositionnel&f=false

    "Groupes d'intérêt [...] entités collectivistes se mobilisant pour représenter l'intérêt d'une partie singulière de la société et/ou pour exercer une influence sur l'appareil politico-administratif, voire sur les acteurs des champs médiatique, industriel, intellectuel, etc. [...]
    Cette définition permet, en outre, d'opérer plusieurs distinctions, tout d'abord entre les partis politiques et les groupes d'intérêt, les premiers ayant pour objectif central la conquête et l'exercice du pouvoir, tandis que les seconds s'efforceraient presque exclusivement d'exercer une influence sur les instances de décisions politiques, sur les partis et, plus généralement, sur l'opinion publique.
    "
    -Thibault Bossy, Aurélien Evrard et all., Introduction à la sociologie de l'action publique, DE BOECK SUP, coll. Ouvertures politiques, 2018.



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "Il y a, de nos jours, beaucoup de gens qui s'accommodent très aisément de cette espèce de compromis entre le despotisme administratif et la souveraineté du peuple, et qui pensent avoir assez garanti la liberté des individus, quand c'est au pouvoir national qu'ils la livrent. Cela ne me suffit point." -Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II, Quatrième Partie : Chapitre VI, 1840.


      La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 6:25