L'Hydre et l'Académie

    Henri Vaugeois

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5624
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Henri - Henri Vaugeois Empty Henri Vaugeois

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 29 Aoû - 13:38

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Vaugeois

    https://www.nietzsche-en-france.fr/publications-sur-nietzsche/henri-vaugeois/

    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64948n/f3.image

    "Je ne demande pas qu'on enseigne cette morale à la Nietzsche, morale de la force, du succès à tout prix. Je ne demande pas qu'on enseigne cette morale, trop facilement réaliste, dans l'école primaire ou dans le lycée de jeunes filles ou dans l'école normale supérieure de l'enseignement féminin en France. C'est absolument inutile. Ces leçons de réalisme, par lesquelles quelques-uns d'entre nous ont été dégoûtés heureusement, il y a une dizaine d'années, des leçons du kantisme ; ces leçons du réalisme anglais ou d'une certaine brutalité allemande ; ces leçons de Hobbes ou de Nietzsche ont été peut-être utiles pour les garçons dans notre pédagogie française de ces dernières années. Elles étaient inutiles pour les femmes. Dès que vous débarrassez la femme de cette préoccupation frénétique de l'absolu subjectif, du devoir kantien, elle retrouve le sens de la vie sociale très vite. La question n'était pas de lui rendre le sens de la vie sociale ; c'était de ne lui enseigner qu'une morale qui ne fût pas en contradiction avec ce sens de la vie sociale française qu'elle trouve autour d'elle. Or, y-t-a-il une morale philosophique, puisqu'il s'agissait de philosophie, qui exprime et qui justifie les mœurs françaises, leur organisation ? Je n'en connais pas d'autre vraiment que la morale catholique."
    -Henri Vaugeois, La morale de Kant dans l'Université de France, Paris, Nouvelle Librairie nationale, 1917, p.169-170.



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Mai - 13:12