L'Hydre et l'Académie

    Michel Marie Dufeil, Saint Thomas et l'histoire

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5564
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    michel - Michel Marie Dufeil, Saint Thomas et l'histoire Empty Michel Marie Dufeil, Saint Thomas et l'histoire

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 6 Juin - 10:41

    http://books.openedition.org/pup/4443?lang=fr

    https://books.google.fr/books?id=0w8bCwAAQBAJ&pg=PA99&lpg=PA99&dq=lib%C3%A9ralisme+fran%C3%A7ais+17%C3%A8me&source=bl&ots=lAFRwwuxCU&sig=4AJMY__Sikjhbp0Oybbfe4zoSGM&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiQkMy76b7bAhVIbxQKHfSmCVc4PBDoAQhAMAQ#v=onepage&q=lib%C3%A9ralisme%20fran%C3%A7ais%2017%C3%A8me&f=false

    "Le capitalisme industriel, détournant de son sens la vertu de libéralité, inventa le libéralisme, la manie libéraliste qui consiste à dissocier. En société l'individualisme irréel casse les liens naturels et nécessaires entre les hommes pour ne laisser subsister que les lois du marché, loi du plus malin, du plus fort. En univers conceptuel, le même mécanisme idéel et irréaliste pousse la distinction des termes jusqu'à leur dissociation et de contradictions en équivoque résume toute sa déstructuration de l'univers. Faute d'une logique montante, d'une analogie, Karl Marx lui-même, le plus intelligent des négateurs du libéralisme, n'a pas réussi par sa dialectique esthétique autre chose qu'une cimentation univoque, inhumainement pesante." (p.99)
    -Michel Marie Dufeil, Saint Thomas et l'histoire, Presse universitaire de Provence, 1991, 464 pages.



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Mar 23 Avr - 16:48