L'Hydre et l'Académie

    Laurent de Briey, Le sens du politique: essai sur l'humanisme démocratique

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5624
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Laurent de Briey, Le sens du politique: essai sur l'humanisme démocratique Empty Laurent de Briey, Le sens du politique: essai sur l'humanisme démocratique

    Message par Johnathan R. Razorback le Sam 17 Mar - 17:45

    https://books.google.fr/books?id=iHRf2BAi0sYC&pg=PA49&lpg=PA49&dq=lib%C3%A9ralisme+rationaliste&source=bl&ots=8P6h8mtOBm&sig=WvgzYVS7kMWq69dYYrMsspLzqro&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiDvsSX7_PZAhWMsxQKHZOjBw4Q6AEIVDAF#v=onepage&q=lib%C3%A9ralisme%20rationaliste&f=false

    "A trop s'enfermer dans sa sphère privée, l'individu libéral risquerait de perdre toute prise sur l'élaboration des règles publiques. Cette critique, formulée pour la première fois par un libéral, Alexis de Tocqueville, va inciter de nombreux libéraux à revaloriser la participation politique chère à la tradition républicaine. Ils pratiqueront de la sorte une forme de correction républicain du libéralisme en mettant en évidence que les droits fondamentaux ne peuvent être restreint aux libertés privées mais doivent également inclure les libertés politiques nécessaires à leur préservation." (p.56)
    -Laurent de Briey, Le sens du politique: essai sur l'humanisme démocratique, Éditions Mardaga, 2009, 287 pages.


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Mer 22 Mai - 5:07