L'Hydre et l'Académie

    L'européisme et l'ethnicisation du clivage politique

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5707
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    L'européisme et l'ethnicisation du clivage politique Empty L'européisme et l'ethnicisation du clivage politique

    Message par Johnathan R. Razorback le Mer 14 Mar - 9:48

    Le masque universaliste de l'ouverture, non-discrimination, antiracisme:

    https://en.wikipedia.org/wiki/The_United_States_of_Europe,_A_Eurotopia%3F

    "En France, l’impression du recul de l’État-nation face aux nouvelles ethnicités est amplifiée par certains effets de la décentralisation : les « communautés de communes » qui se sont développées dans les années 1990 tentent à présent dans leurs stratégies de communication de revendiquer la légitimité des « pays », cette entité devenant une sorte de nouveau critère d’authenticité ethnique, plus fin – et donc plus vrai – que la « région ». [...] La fragmentation de la souveraineté étatique semble même profiter au vecteur ethnique [...]  à tous les niveaux possibles, du « quartier » à la région."
    -Thierry Ménissier, « Identités ethniques et politiques dans la construction de l'Union européenne. Quelle identité civique à l'ère du postnational ? », Cités, 2007/1 (n° 29), p. 81-95.

    https://www.cairn.info/revue-cites-2007-1-page-81.htm

    https://www.monde-diplomatique.fr/2014/11/DIRKX/50934

    https://abp.bzh/la-carte-interdite-ou-la-france-en-9-regions-ethniques-33839

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_f%C3%A9d%C3%A9raliste_des_communaut%C3%A9s_ethniques_europ%C3%A9ennes

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Alliance_libre_europ%C3%A9enne

    Un Guilluy, quoi qu'on pense de sa hargne anticapitaliste, est intellectuellement cohérent en dénonçant à la fois la montée du communautarisme et le renoncement des élites françaises, aveuglés par le mirage d'un monde supranational pacifié, pacifié parce que post-national [R1].

    [R1]: Un penseur politique aussi remarquable que Ménissier illustre tragiquement un tel préjugé en jetant le soupçon que l'Etat-nation constituerait une forme de communauté politique par nature plus belliqueuse que les autres: "au lieu de rapprocher les peuples, la forme de l’État-nation les sépare, et les dresse régulièrement les uns contre les autres. Personne ne peut nier que l’État souverain a part liée à la guerre, ni que la possibilité de celle-ci, pour ne pas dire sa préparation continuelle, constituent ses préoccupations ordinaires." (article cité).



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Jeu 18 Juil - 5:09