L'Hydre et l'Académie

    Odysse Barot, Histoire des idées au XIXe siècle : Émile de Girardin, sa vie, ses idées, son œuvre, son influence

    Partagez
    avatar
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5379
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Odysse Barot, Histoire des idées au XIXe siècle : Émile de Girardin, sa vie, ses idées, son œuvre, son influence

    Message par Johnathan R. Razorback le Sam 10 Mar - 10:17

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2557530/f2.image

    "Notre époque, qui a fait une si large part à la science historique, en a trop négligé jusqu'ici le côté le plus important.
    Nous avons l'histoire des batailles, l'histoire des révolutions, l'histoire des assemblées politiques, l'histoire des institutions, l'histoire des hommes et l'histoire des choses: il nous manque l'Histoire des Idées.
    Mille volumes, au moins, nous ont fait assister aux évolutions des partis depuis 89, aux évolutions des armées: je cherche en vain un seul in-octavo qui nous raconte les évolutions de la pensée contemporaine. Nos historiens amoureux de la stratégie militaire, passionnés pour la stratégie parlementaire, semblent n'avoir eu que des dédains pour la stratégie intellectuelle
    ." (p.3-4)

    "L'histoire générale des idées au XIXème siècle, dont cette monographie pourrait former un chapitre, se résumerait en l'histoire de quatre ou cinq individualités. La France contemporaine, si riche en poètes, en orateurs, en écrivains, en savants, en artistes, ne compte en réalité qu'un nombre très restreint de penseurs." (p.6)

    "Parmi les quelques noms qui pouvaient servir de base à cette enquête, mon choix hésitait d'abord entre deux personnalités: Auguste Comte et Proudhon." (p.7)
    -Odysse Barot, Histoire des idées au XIXe siècle : Émile de Girardin, sa vie, ses idées, son œuvre, son influence, Paris, Michel Lévy frères, 1866, 342 pages.




    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mile_de_Girardin



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Dim 20 Jan - 14:47