L'Hydre et l'Académie

    Vocabulaire politique

    Partagez
    avatar
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5248
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Vocabulaire politique

    Message par Johnathan R. Razorback le Sam 24 Fév - 14:57

    Comme disait mon père, mieux vaut ne rien faire que faire des choses malheureuses ; Mais la réalité (cette empêcheuse de s'illusionner en rond) est là, têtue ; ployer le genou ; petites combinaziones ; défaite en raze-campagne ; déroute ; revers ; il ne demandait qu'à ; comme tant d'autres, comme presque tous ; une complicité les yeux baissés. La plus basse de toutes ; combattivité ; c'est plus que n'en pouvait accepter ; asseoir sa / la réputation de ; brille par son absence ; ressaisissez-vous ! ; Somptuosités sardanapalesques ; Approximations ; cul-de-basse-fosse ; hauts faits ; gourmands d'agonie ; turpitude ; irrésolu ; ruine ; bêtes féroces nées pour la destruction du genre humain ; on transige avec l'absurde ; il y a quelque ridicule ; une suffisance ; la morgue a de ces voies de fait et de carrière ; pensent s'élever par-dessus tout ce qu'ils ignorent ; imprécations ; n'a rien trouvé de mieux ; ont raison de protester contre la condition qui leur est faite ; idoles renversées ; crapules infatuées ; promesses vénéneuses ; Compromissions morales ; Charisme d'abris-bus éteint ; Sans voir que leurs flèches incendiaires ne brûlent que des hommes de paille ; s'il est de douces folies, il en est aussi de criminelles ; idéalisme sentiment et larmoyant qui se refuse d'admettre la réalité parfois amère des instincts et des appétits humains ;

    Alléger la tutelle ; scrupules éthiques ; fatalisme démissionnaire ; les férocités cachées sous les mirages humanitaires du socialisme ; voler au secours de la victoire ; n'a guère son pareil pour donner au sophisme un air de grâce ; des accusations vraiment pénibles, et qui par surcroît se trompent d'adresse ; il se plaît dans le désordre comme certains oiseaux de mer se plaisent, dit-on, dans les tempêtes ; Le pied du phare reste dans l’ombre ; Une brèche dans la ligne de front ;

    Les subventions culturelles sont la plus pernicieuse des formes de censure.

    l'indépendance d'esprit qui confine à l'héroïsme ; En suivant, d’ailleurs, l’idée de ceux que nous souhaiterions avoir l’honneur d’appeler nos maîtres ; Elle proposait désormais trop de sujets d'affliction aux amateurs de mirages. ; c'est à cette occasion qu'on ressortit du placard aux poncifs ; quelques coeurs attentifs à la qualité humaine ; un optimisme d'ivrogne ; porter / frapper à coup sûr ; déclamations insensées, bavardages puérils quand ils ne sont pas le fruit venimeux d’ambitions personnelles aigries ; l'orgueil peut se faire serviteur de la vertu ; le patriotisme n'est éclairé que lorsqu'il consiste à se faire une idée juste des vraies gloires de la patrie ; prendre au centre, ne pas venir du centre. Une masse de crapauds peuplant les mornes plaines de la médiocrité ; On surinvestit toujours le symbolique lorsqu'on est impuissant à transformer l'actuel ;

    Faire X, c'est ajouter Y à Z.

    [Noms]: renoncement ; prémisses ;

    [Verbes]: éluder ; intimider ; commettre ; flétrir ;

    [Adjectifs]: incurable ; énigmatique ; inscrutable ; impénétrable ; florissant ;

    Techniques: https://fr.wikipedia.org/wiki/Apposition ;



    Dernière édition par Johnathan R. Razorback le Dim 11 Nov - 15:16, édité 4 fois


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "Il y a, de nos jours, beaucoup de gens qui s'accommodent très aisément de cette espèce de compromis entre le despotisme administratif et la souveraineté du peuple, et qui pensent avoir assez garanti la liberté des individus, quand c'est au pouvoir national qu'ils la livrent. Cela ne me suffit point." -Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II, Quatrième Partie : Chapitre VI, 1840.

    avatar
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5248
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Re: Vocabulaire politique

    Message par Johnathan R. Razorback le Lun 8 Oct - 11:19

    Idées de rubrique pour un journal:

    Le Sottisier:

    Nécrologie:



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "Il y a, de nos jours, beaucoup de gens qui s'accommodent très aisément de cette espèce de compromis entre le despotisme administratif et la souveraineté du peuple, et qui pensent avoir assez garanti la liberté des individus, quand c'est au pouvoir national qu'ils la livrent. Cela ne me suffit point." -Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II, Quatrième Partie : Chapitre VI, 1840.


      La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 6:02