L'Hydre et l'Académie

    Driss Abbassi, Le sport dans l'empire français : un instrument de domination ?

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5624
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Driss Abbassi, Le sport dans l'empire français : un instrument de domination ? Empty Driss Abbassi, Le sport dans l'empire français : un instrument de domination ?

    Message par Johnathan R. Razorback le Mar 7 Nov - 20:15

    http://www.persee.fr/doc/outre_1631-0438_2009_num_96_364_4411

    "Le sport colonial a été souvent abordé de manière verticale, de haut en bas, comme un instrument politique et idéologique entre les mains du colonisateur à des fins de "pacification des indigènes" mais aussi par "l'élite politique colonisée" qui, très rapidement, s'est appropriée l'outil sportif pour en faire un vecteur de nationalisme endogène et un agent de construction identitaire." (p.6)

    "Les sociabilités sportives semblent échapper -du moins partiellement- aux motivations politiques des colonialistes et de leurs adversaires, les nationalistes." (p.10)

    "Circulation sportive entre colonies et métropole, favorisant mixité sociale et ethnique. Soit un exemple puisé dans une monographie d'une société, "la Musulmane", fondée à Tunis en 1905: bien que cette société sportive ne soit ouverte qu'aux seuls musulmans à titre de membres actifs, son conseil d'administration demande en 1908 son affiliation à l'Union des Sociétés de Gymnastique de France. Il s'avère que depuis la date de la fondation de l'association jusqu'à 1911 (les sources se perdent par la suite), "la Musulmane" a effectué plusieurs voyages en métropole, organisé des réceptions en l'honneur d'autres sociétés sportives européennes (italienne par exemple), s'est rendue en Suisse, etc. Cette circulation sportive s'accompagne, en outre, de contacts marqués par une convivialité mutuelle (compétitions, fêtes, réceptions, récompenses, etc.) entre musulmans et européens. On entrevoit déjà, à travers la trajectoire de cette société sportive, un phénomène de sociabilité sur le modèle cosmopolite, signe avant-coureur d'une globalisation sportive à venir." (p.12-13)
    -Driss Abbassi, Le sport dans l'empire français : un instrument de domination ?, Outre-mers, Année 2009, Volume 96, Numéro 364, pp. 5-15.




    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Mer 22 Mai - 5:38