L'Hydre et l'Académie

    Philippe Forget : l'Identité en Politique

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5624
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Philippe - Philippe Forget : l'Identité en Politique Empty Philippe Forget : l'Identité en Politique

    Message par Johnathan R. Razorback le Lun 12 Juin - 9:19

    https://www.youtube.com/watch?v=Zp2Mg2ndyhk

    "Il faut une fécondité narrative pour marier continûment présence de soi et transformation de soi."

    "L'historicité réfléchie du sujet lui assure l'intensité de sa personnalité."

    "Il n'y a de vie historique que par l'appel d'un futur."

    "Quand on veut un futur, on sélectionne les futurs du passé qui nous parle."

    "Il n'y a d'être de soi que par puissance de soi."

    "Le travail est la condition du récit -ce que ne dit pas Ricœur."

    "A Rome fait comme les Romains, voilà ce que devrait dire un peuple libre. Et agir pour faire en sorte que cet adage soit respecté."

    "La liberté productrice n'est pas hanté par l'originel [...] mais affirmative de l'original."
    -Philippe Forget, "L'Identité en Politique", conférence au Cercle Aristote, 11 juin 2017.


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Ven 24 Mai - 5:54