L'Hydre et l'Académie

    Ferghane Azihari, Le retour des États-nations, ce syndrome de Stockholm

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5629
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Ferghane Azihari, Le retour des États-nations, ce syndrome de Stockholm Empty Ferghane Azihari, Le retour des États-nations, ce syndrome de Stockholm

    Message par Johnathan R. Razorback le Jeu 29 Sep - 10:33

    https://www.contrepoints.org/2018/02/21/310155-nation-fetiche-politique-introuvable

    http://www.contrepoints.org/2016/09/29/267280-retour-etats-nations-syndrome-de-stockholm

    https://www.contrepoints.org/2014/10/09/184022-letat-nation-contre-la-democratie-liberale

    La haine de la Nation. Réponse à Bertrand Lemennicier et Ferghane Azihari.

    On pourra aussi lire cette réponse comme une introduction à une critique libérale de l'européisme.

    Lire aussi: Jakub Grygiel, The Return of Europe’s Nation-States: https://www.foreignaffairs.com/articles/europe/return-europe-s-nation-states

    http://www.lesechos.fr/02/10/2015/LesEchos/22036-042-ECH_l-etat-nation--une-espece-en-voie-de-disparition.htm

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Empire


    "Son racisme étant parfaitement réductionniste, le mouvement hitlérien ne pouvait être réellement “national” ou nationaliste, car aucune nation, l’Allemagne pas plus qu’une autre, ne coïncide avec une race (comme la race caucasoïde) ou une sous-race (comme la sous-race nordique de la race caucasoïde). Il était donc en fait européiste : le Troisième Reich était un empire en voie de constitution, non une nation." -Henry de Lesquen, Hitler était socialiste, 11 mars 2018: https://henrydelesquen.fr/2018/03/11/hitler-etait-socialiste/

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Afrique_centrale_allemande

    http://hydra.forumactif.org/t4631-georges-berthu-liberalisme-et-nation#5559

    "l’idée européenne ainsi que l’euro-fédéralisme qui ne sont que les corollaires du libéralisme."

    https://www.taurillon.org/faut-il-assumer-la-finalite-liberale-de-la-construction-europeenne



    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Dim 26 Mai - 17:30