L'Hydre et l'Académie

    Rosa Luxemburg, Sur les coopératives + Introduction à l'économie politique + L'État-nation et le prolétariat

    Partagez
    avatar
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 3732
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Rosa Luxemburg, Sur les coopératives + Introduction à l'économie politique + L'État-nation et le prolétariat

    Message par Johnathan R. Razorback le Jeu 24 Mar - 20:48

    Extrait du chapitre 2 « Les syndicats, les coopératives et la démocratie politique » de Réforme sociale ou révolution 1898.

    http://www.autogestion.asso.fr/?p=115

    https://www.marxists.org/francais/luxembur/intro_ecopo/intro_ecopo_31.htm

    https://www.marxists.org/francais/luxembur/works/1908/00/lux_19080000.htm

    "Le caractère de classe d'une revendication ne découle pas mécaniquement de son inscription au programme d' un parti socialiste. Ce que ce parti ou un autre considère comme un « intérêt de classe » du prolétariat ne peut être qu'un intérêt supposé, concocté par un raisonnement subjectif. Il serait facile de prouver que l'intérêt de la classe ouvrière exige que l'on impose légalement un salaire minimum. Cette loi protègerait les ouvriers des pressions de la concurrence venue de régions moins développées, elle leur assurerait un minimum vital, etc. Cette revendication a déjà été formulée à plusieurs reprises dans les milieux socialistes. Cependant, le principe n'en a pas été accepté par les partis socialistes en général pour la bonne raison que la réglementation universelle des salaires par la voie légale est un rêve utopique dans les conditions anarchiques actuelles de l'économie privée, parce que les salaires des ouvriers tout comme le prix des marchandises dépendent entièrement dans le système capitaliste de la « libre concurrence » et du mouvement spontané des capitaux. C'est pourquoi la réglementation légale des salaires ne peut être appliquée que dans de petites sphères, nettement circonscrites, par exemple sous forme d'un accord entre une commune et les ouvriers qu'elle emploie. Comme une loi générale imposant un salaire minimum est en contradiction avec les conditions actuelles du capitalisme, nous devons reconnaître qu'il ne s'agit pas d'un véritable intérêt prolétarien, mais d'un intérêt inventé, malgré la logique de l'argumentation."
    -Rosa Luxembourg, L'État-nation et le prolétariat, 1908.


    _________________
    «You'll have to think harder than you've ever done before, because you will be on your own -relying on your own judgment and the logic of the arguments you hear or consider, rejecting all authorities and all bromides, and taking nothing on faith. »  
    -Ayn Rand.



      La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû - 9:47