L'Hydre et l'Académie

    Émile Maurial, Le Scepticisme combattu dans ses principes. Analyse et discussion des Principes du Scepticisme de Kant

    Partagez
    avatar
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 4211
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Émile Maurial, Le Scepticisme combattu dans ses principes. Analyse et discussion des Principes du Scepticisme de Kant

    Message par Johnathan R. Razorback le Dim 25 Oct - 13:37

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k406093p/f4.item.zoom

    "Le mot représentation est, dans le langage de Kant, le terme général qui embrasse dans son extension tout ce qui se nomme autrement idée, notion, connaissance, intuition, conception, etc. Chacun de ces mots, qu'on prend ordinairement comme synonymes, a chez lui une signification propre bien déterminée. "Nous ne manquons pas, dit-il, de mots appropriés aux différentes espèces de représentations...En voici l'échelle: le mot générique est représentation (Vorstellung) ; il comprend la représentation avec conscience (Vorstellung mit Bewusztseyn, perceptio); une perception qui se rapporte simplement au sujet comme modification de son état, est sensation (Empfindung, sensatio); une perception objective est connaissance (Erkenntnisz, cognitio); celle-ci, à son tour, est intuition ou concept (Anschauung oder Begriff, intuitus vel conceptus). L'intuition se rapporte immédiatement à l'objet, en sorte qu'elle est nécessairement singulière ; le concept s'y rapporte médiatement par le moyen d'un caractère ou attribut commun à plusieurs choses. Le concept est ou empirique ou pur ; et le concept pur, s'il a son origine dans l'entendement seul (et non dans une image pure de la sensibilité), s'appelle notion (notio). Le concept suscité par des notions et qui dépasse la possibilité de l'expérience, s'appelle idée ou concept de raison, ou bien encore concept rationnel."."

    "L'espace n'est qu'un simple phénomène en nous: tel est le monstrueux paradoxe qu'un esprit sérieux, qu'un grand et consciencieux esprit a pu trouver au bout de ses recherches et oser jeter en défi au sens commun de l'humanité."
    -Émile Maurial, Le Scepticisme combattu dans ses principes. Analyse et discussion des Principes du Scepticisme de Kant, 1857.

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k406093p/f71.item.zoom


    _________________
    « Et comment peut-il être bon, lui qui n’a pas même de sévérité contre les méchants ! »  
    -Archélaos de Sparte.


    « Agir par vertu n’est autre chose en nous qu’agir et vivre, conduits par la raison, et conserver son être, et d’après ce fondement de la vertu qu’il faut rechercher sa propre utilité. »
    -Spinoza, Éthique, IV, 24, 1677.


      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 17:15