L'Hydre et l'Académie

    Fritz Richard Stern, The Politics of Cultural Despair: A Study in the Rise of the Germanic Ideology

    Johnathan R. Razorback
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 5663
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Fritz Richard Stern, The Politics of Cultural Despair: A Study in the Rise of the Germanic Ideology Empty Fritz Richard Stern, The Politics of Cultural Despair: A Study in the Rise of the Germanic Ideology

    Message par Johnathan R. Razorback le Ven 12 Déc - 22:46

    https://books.google.fr/books?id=vSpdaqFlg7AC&pg=PP1&dq=Fritz+stern&hl=fr&sa=X&ei=DnCLVJq4LIj3aqCvgagD&ved=0CGYQ6AEwCA#v=onepage&q=Fritz%20stern&f=false

    "Lagarde et Langbehn étaient de vigoureux antisémites, voyant dans les Juifs [...] d'insidieuses forces de dissolution." (p.13)

    "Tous leurs écrits montraient qu'ils méprisaient le discours des intellectuels, dépréciaient la raison, et exaltaient l'intuition. [...] Les Nationaux-socialistes les reconnurent comme une part essentiel de leur héritage." (p.14)

    "Rousseau a donné naissance à un nouveau type de critique culturel, et ses héritiers, particulièrement en Allemagne, lièrent sa critique à une attaque de ce qu'ils nommaient le rationalisme naïf et la pensée mécaniste des Lumières. [...] En dépit des grandes différences entre eux, Nietzsche et Dostoïevski peuvent être considérés comme les figures de proue de ce mouvement. Dans leurs attaques contre la culture contemporaine ils percèrent le libéralisme jusqu'au cœur et dénièrent ses prémisses philosophiques. L'Homme n'est pas principalement un être de raison, mais un être de volonté ; il n'est pas bon par nature ni capable de perfectionnement ; les politiques de l'individualisme libéral repose sur une illusion ; le mal existe en tant qu'élément inhérent à la vie humaine ; la science positiviste et le rationalisme sont coupées de la réalité et ne sont dans le meilleur des cas que valides partiellement ; l'idée de progrès historique est fausse et aveugle les hommes sur les catastrophes imminentes du vingtième siècle." (p.16-17)

    "Les idéologues [de la révolution conservatrice] n'ont pas le courage de Nietzsche de condamner le présent sans pour autant glorifier absurdement le passé ou promettre une rédemption collective final." (p.18)

    "La génération d'Arndt et Fichte avait déjà dénoncé les idées et institutions politiques libérales comme étrangères, "non allemandes" et occidentales." (p.24)

    "Le National-Socialisme acclama Lagarde comme l'un de ses principaux précurseurs spirituelle, et fournit durant la Seconde Guerre Mondiale une anthologie de ses œuvres aux soldats."


    _________________
    « La racine de toute doctrine erronée se trouve dans une erreur philosophique. [...] Le rôle des penseurs vrais, mais aussi une tâche de tout homme libre, est de comprendre les possibles conséquences de chaque principe ou idée, de chaque décision avant qu'elle se change en action, afin d'exclure aussi bien ses conséquences nuisibles que la possibilité de tromperie. » -Jacob Sher, Avertissement contre le socialisme, Introduction à « Tableaux de l'avenir social-démocrate » d'Eugen Richter, avril 1998.

    "La vraie volupté est remportée comme une victoire sur la tristesse [...] Il n’y a pas de grands voluptueux sans une certaine mélancolie, pas de mélancoliques qui ne soient des voluptueux trahis." -Albert Thibaudet, La vie de Maurice Barrès, in Trente ans de vie française, volume 2, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1919, 312 pages, p.40.


      La date/heure actuelle est Lun 17 Juin - 9:39