L'Hydre et l'Académie

    Alain Renaut, Qu'est-ce-qu'un peuple libre ? + Qu'est-ce qu'une politique juste ? & autres écrits

    Partagez
    avatar
    Johnathan R. Razorback
    Admin

    Messages : 4213
    Date d'inscription : 12/08/2013
    Localisation : France

    Alain Renaut, Qu'est-ce-qu'un peuple libre ? + Qu'est-ce qu'une politique juste ? & autres écrits

    Message par Johnathan R. Razorback le Jeu 4 Déc - 10:51

    http://books.google.fr/books?id=CLfM0Hy9uVkC&pg=PT68&lpg=PT68&dq=r%C3%A9publicanisme+lib%C3%A9ral&source=bl&ots=jj1BjigElc&sig=dYaCxcE5wrHCrYDIYX-Ol6uirno&hl=fr&sa=X&ei=wDuAVKWAD5Pbap-YgPAB&ved=0CDgQ6AEwBjgK#v=onepage&q=r%C3%A9publicanisme%20lib%C3%A9ral&f=false

    "Etre républicain, en France et aujourd'hui, c'est avant tout une nouvelle manière de ne pas être libéral: manière nouvelle, non pas certes, je le répète, au sens où le républicanisme dont il s'agit serait la dernière invention politique de l'heure, mais en ce que depuis une dizaine d'années ce républicanisme est venu, de façon pleinement structurée, relayer le marxisme et le communisme défunts pour nourrir l’hostilité maintenue à ce que l'on croit être le libéralisme."

    "Radicalisation néo-libérale (ou "libertarienne") qui, au nom d'une supposée orthodoxie, a défiguré dans la théorie comme dans la pratique l'héritage libéral qu'avait d'expliciter Rawls."

    "A partir du moment, en effet, où il est admis (par le républicanisme) que l'engagement des citoyens est nécessaire à la préservation de leur liberté, tout le problème est de savoir comment faire agir les individus de telle manière qu'ils s'engagent à soutenir les institutions démocratiques, notamment par leur participation à celles-ci. Ou encore: comment parvenir à éviter que les individus, selon le risque envisagé par Tocqueville, ne se replient en gardiens jaloux de leurs droits vers la sphère du monde privé ? Certes, dans le cadre de la société libérale, l'individualisme tend à dégénérer en égoïsme, et les citoyens risquent d'en venir à ne plus attacher d'importance à l'exercice d'une liberté-participation dont ils voient de moins en moins ce par quoi elle peut véritablement bénéficier à chacun d'entre eux. D'où la question que pose volontiers le républicanisme, et qui s'enracine [...] dans sa plus lointaine tradition: celle de savoir comment rendre les citoyens "vertueux". Question où le terme de vertu est à entendre cette fois de façon moins minimale, au sens où, pour accepter de participer à la vie de la cité, pour choisir de s'y investir, il faudrait en quelque sorte que les individus aillent au-delà d'eux-mêmes et qu'ils transcendant leurs égoïsmes particuliers."

    " "Le républicanisme est un totalitarisme" (Dominique Soto, président de SOS Racisme, 2003)."
    -Alain Renaut, Qu’est-ce qu’un peuple libre ? Libéralisme ou républicanisme, Grasset, 2005.

    https://books.google.fr/books?id=PfbBCbssjccC&printsec=frontcover&dq=Alain+Renaut&hl=fr&sa=X&ei=0JClVLmHEarX7Qaw_oCwDA&ved=0CC8Q6AEwAzgK#v=onepage&q=Alain%20Renaut&f=false

    https://books.google.fr/books?id=zU27PVPzDegC&printsec=frontcover&dq=Alain+Renaut&hl=fr&sa=X&ei=s5ClVM-lHOuN7Aai04GgDg&ved=0CC4Q6AEwAg#v=onepage&q=Alain%20Renaut&f=false

    https://books.google.fr/books?id=XX3HXqVb6CwC&printsec=frontcover&dq=Alain+Renaut&hl=fr&sa=X&ei=s5ClVM-lHOuN7Aai04GgDg&ved=0CEoQ6AEwBw#v=onepage&q=Alain%20Renaut&f=false

    https://books.google.fr/books?id=9aNJz4dGZyAC&printsec=frontcover&dq=Alain+Renaut&hl=fr&sa=X&ei=s5ClVM-lHOuN7Aai04GgDg&ved=0CEQQ6AEwBg#v=onepage&q=Alain%20Renaut&f=false


    _________________
    « Et comment peut-il être bon, lui qui n’a pas même de sévérité contre les méchants ! »  
    -Archélaos de Sparte.


    « Agir par vertu n’est autre chose en nous qu’agir et vivre, conduits par la raison, et conserver son être, et d’après ce fondement de la vertu qu’il faut rechercher sa propre utilité. »
    -Spinoza, Éthique, IV, 24, 1677.


      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 5:35